Bébés

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Durant l’accouchement, le bébé passe au travers du bassin de la mère et sa tête reçoit beaucoup de compression. Après la naissance, une phase naturelle de décompression des os de la tête du nourrisson est observée. Cette phase permet de redonner à la tête du bébé son apparence normale.

Cependant, cette phase de décompression peut s’avérer incomplète dans les cas où l’accouchement a été trop rapide, trop lent, ou que des forceps ou des ventouses ont été utilisées.

Dans ces cas-là, cette compression peut être toujours présente bien qu’elle ne soit pas visible. Si tel est le cas, le nourrisson aura tendance à pleurer, être irritable, avoir des difficultés pour dormir, pour téter ou aura des problèmes de constipation entre autres…

Pourquoi une compression crânienne peut altérer autant le bien être du nourrisson ?

Entre les os de la tête du nourrisson, des ouvertures sont présentes. Elles permettent aux nerfs crâniens de passer et d’innerver les organes du corps humains. Si la compression est toujours présente au niveau du crâne de l’enfant après l’accouchement, ces nerfs crâniens peuvent se trouver irrités lors de leur passage au travers de ces ouvertures et peuvent modifier l’état physiologique des organes innervés.

Chaque nerf crânien a différentes fonctions et tous sont extrêmement importants, car ils sont impliqués notamment dans le fonctionnement des 5 sens, dans le mouvement des yeux, de la langue, des muscles du visage etc.. L’un d’entre eux donne à lui seul de l’innervation aux poumons, au cœur et à quasiment tout le système gastro intestinal. Nous voyons donc pourquoi une irritation de l’un d’eux pourra entrainer des complications.

L’Ostéopathe interviendra donc en libérant la compression crânienne par des manipulations légères, douces et précises, ce qui aidera les symptômes de malaise du nouveau-né à disparaître.

De plus, l’accouchement peut être un moment ou survient beaucoup de stress tout comme peut l’être la grossesse pour certaines femmes. Le système nerveux du bébé enregistre tout et emmagasine tout. Ainsi, du stress vécu par la maman ou autre émotion au moment de la grossesse ou de l’accouchement sera ressenti avec la même intensité par son bébé.

Ce stress emmagasiné dans le système nerveux pourra avoir plusieurs conséquences pour le nourrisson ; il pourra l’empêcher de bien dormir en le faisant sursauter au moindre bruit ou l’empêchera de bien se nourrir par exemple en maintenant son diaphragme tendu.

Le travail de l’Ostéopathe sera cette fois de libérer l’information retenue au sein du système nerveux.

baby-256857_640

Peut il y avoir des réactions au traitement?

Les réactions au traitement sont différentes sachant que chaque bébé est unique. En général le nouveau-né est très détendu et dort après un traitement. Parfois il peut être un peu irrité durant un jour ou deux mais se tranquillise vite après. Cela peut arriver si le stress libéré a été important, le nouveau-né se cherche un nouvel équilibre.

Combien de traitements ?

La durée de la consultation est d’une heure. Le nombre de traitements varie en général entre 2 et 5 sessions pour les cas les plus sévères. En règle générale, chaque bébé devrait recevoir au moins une session après la naissance et au plus tôt au mieux.

Les parents peuvent-ils influencer l’état du nouveau-né?

Parfois, la tension nerveuse du nouveau-né peut être en relation avec celle de ses parents. Ainsi, si un père ou une mère est stressé par son travail ou autres circonstances, il/elle pourra, sans s’en rendre compte, affecter le bien être du bébé. Dans ce cas le traitement peut être dirigé vers l’un des conjoints pour pouvoir aider l’enfant.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Les commentaires sont clos.